in ,

Catastrophe climatique. Une ourse polaire et son petit doivent fuir leur maison dans une animation déchirante

Partager la publication

Un travail étonnant de prise de conscience et de dextérité technique, « Migrants » explore les conséquences déchirantes d’une catastrophe climatique. 

L’animation, qui est une belle collaboration entre Zoé Devise, Hugo Caby, étudiants en cinquième année d’animation, Antoine Dupriez, Aubin Kubiak et Lucas Lermytte, actuellement inscrits à l’ école French Pôle 3D , est centrée sur une histoire simple : une maman ours et son petit fuient leur habitat arctique alors que des icebergs en polystyrène s’effondrent dans l’eau et que leur maison autrefois gelée devient invivable. Alors qu’ils rencontrent des ours bruns insensibles au changement dans un climat verdoyant et luxuriant, le duo lutte pour survivre.

Annonce

À travers des personnages en patchwork tricotés et des décors conçus numériquement pour évoquer des techniques de stop-motion, le court métrage poignant développe des récits de crise climatique qui n’explorent pas uniquement les effets immédiats d’un ouragan, d’un incendie ou, dans ce cas, d’une région entière de la planète en train de fondre. Au lieu de cela, « Migrants » inclut les difficultés auxquelles les réfugiés sont confrontés lorsqu’ils sont déplacés par de tels événements, et les expressions effrayées et les gémissements effrayants de l’adorable petit ourson génèrent une dose d’empathie souvent absente des conversations et des débats d’aujourd’hui. 

Dans une interview plongeant dans leur processus, les réalisateurs ont déclaré :

Nous savions que nous voulions faire un court métrage sur la société et les enjeux actuels. En 2018, il y avait eu une polémique au sujet du bateau « Aquarius » , qui avait secouru des migrants en mer Méditerranée mais aucun pays ne voulait autoriser le bateau à débarquer dans ses ports. Nous avons été touchés par cela et nous nous sommes inspirés de cet événement comme sujet de notre film. Nous avons donc fait une histoire sur la question de la migration, mais avec le thème du réchauffement climatique par-dessus. Avec les ours polaires comme personnages principaux, car ils sont l’une des espèces les plus affectées par le changement climatique.

Selon Short of the Week , le film émouvant a déjà remporté de nombreux prix dans des festivals, et il est probablement en lice pour un Oscar. Dirigez -vous vers Vimeo de 3D Pôle pour regarder plus de créations d’étudiants.

Annonce

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 coiffures hilarantes des années 80 et 90 qu’on espère ne plus jamais revoir !

Des oeuvres éphémères utilisent du sable et des pierres pour créer des œuvres hypnotiques