Des momies égyptiennes âgées de 3 000 ans découvertes dans 30 cercueils bien conservés

L’Égypte continue de déterrer d’anciens artefacts saisissants, comme en témoigne l’incroyable découverte de trente cercueils en bois immaculés datant de 3 000 ans. Une fois ouverts, les archéologues ont découvert que les cercueils joliment décorés contenaient des momies parfaitement intactes. Les cercueils ont été découverts à Louxor, au cimetière El-Assasif. Cette nécropole située sur la rive ouest du Nil faisait autrefois partie de Thèbes, capitale royale de l’Égypte antique.

Vue de la vallée d’Asasif (Photo: Photos de Maciek67 / Shutterstock)

Le ministère des Antiquités le considère comme l’une des plus grandes et des plus importantes découvertes de ces dernières années. Empilés proprement sur deux rangées, les sarcophages ont conservé leurs portraits sculptés et leur peinture colorée. Pour mettre les choses en perspective, selon le ministre égyptien des Antiquités Khaled El-Enany, il c’est la « première grande cache de cercueil humain jamais découvert depuis la fin du 19ème siècle. »

Les cercueils ont été fabriqués pour des prêtres et des prêtresses, ainsi que pour des enfants. Le chef d’équipe de fouilles, Mostafa Waziri, estime qu’elles remontent au 10ème siècle avant notre ère, sous le règne de la 22ème dynastie pharaonique. 

Ces précieux artefacts vont maintenant être restaurés avant d’être transférés au Grand Musée égyptien. Ce nouveau musée devrait ouvrir l’année prochaine près des pyramides de Gizeh .

En déterrant ces incroyables cercueils, le gouvernement égyptien continue de faire d’importantes découvertes archéologiques qui approfondissent notre compréhension de l’Égypte ancienne. Juste avant les cercueils, les archéologues ont découvert une série d’ateliers dans la vallée des singes de Louxor. Cette ancienne zone industrielle servait à la fabrication de meubles et de poteries pour les anciennes tombes. En plus des ateliers, un grand four pour la cuisson de céramique et des objets de décoration a également été trouvé.

Ces types d’artefacts aident à élargir ce que nous savons déjà sur les anciens Égyptiens et leur culture autour de la vie et de la mort. « C’est sans précédent », a déclaré le responsable des fouilles, Zahi Hawass. «Jusqu’à présent, tout ce que nous savions sur la région (de Louxor) provenait des tombes elles-mêmes, mais cette nouvelle découverte nous permettra de faire la lumière sur les outils et techniques utilisés pour produire les cercueils royaux et le mobilier placé dans les tombes. ”

Avec de nouvelles fouilles en cours dans la Vallée des rois, ce n’est qu’une question de temps avant d’entendre d’autres nouvelles incroyables en provenance d’Égypte.

Trente cercueils avec des momies bien conservées datant de 3 000 ans ont été découvertes en Égypte.

Sources : [ Reuters , CNN ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *