in ,

Des bébés renards attendrissants trouvent une GoPro et se filment en train de jouer

Partager la publication

Lorsque le photographe naturaliste Victor Čech s’est rendu à Turiec, en Slovaquie, il prévoyait de faire des prises de vue dans la région. Turiec est une belle région, luxuriante, riche en faune et abritant au moins 300 espèces d’oiseaux et de mammifères, dont des renards. Espérant filmer des images des habitants des lieux, Čech a placé sa GoPro Hero 9 Black dans une clairière et l’a laissée tranquille. Lorsqu’il est revenu à son appareil photo plus tard, il a été surpris de constater qu’il avait été déplacé. Après avoir visionné les images, il a découvert les mignons petits coupables.

Annonce

Environ 15 minutes après le coucher du soleil, la fonction de détection de mouvement de la caméra a été activée par un petit renard qui s’est faufilé jusqu’à la caméra. Au début, il a bondit de surprise, puis sauté autour de la caméra comme un chaton. Ils sont devenus rapidement plus audacieux, reniflant la caméra et la renversant. D’autres renardeaux se joignent ensuite à eux, s’amusant avec la caméra. Les renardeaux ont joué avec la caméra pendant environ trois minutes, créant une vidéo qui met en valeur leurs personnalités curieuses et leurs natures ludiques dans leur habitat naturel. 

Image d’illustration / Pixabay

« Ce n’est jamais ennuyeux avec les terriers de renard », déclare Čech dans la description de la vidéo. « J’ai essayé d’y configurer ma GoPro avec détection de mouvement, et le résultat ne m’a pas déçu. »

Čech photographie des animaux sauvages depuis 2009 et a commencé à expérimenter la vidéo l’année dernière. Lors de ce voyage particulier, il tournait pour le site Turiecfoto, dont le but est « de vous rapprocher de la vie mystérieuse de ces habitants, des montagnes de Malá et de Velká fatra, des prairies et des eaux ».

Annonce

 Deux des principaux objectifs de Čech dans la documentation des espèces animales de la région sont de promouvoir l’éducation environnementale et la responsabilité envers la nature. « C’est sauvage, ça évolue, c’est pas stable, ça change toujours », explique Čech . C’est pourquoi il aime la nature et continue de documenter la faune slovaque. Pour voir plus de son travail, vous pouvez visiter Turiecfoto et le suivre sur  Instagram .

Le photographe animalier Victor Čech a laissé sa GoPro dans la nature. Lorsqu’il a regardé les images, il a été surpris par d’adorables renardeaux jouant avec la caméra. 

Regardez les images ci-dessous :

Victor Čech : Site Internet | Facebook | Instagram | YouTube

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ariel Adkins réalise des vêtements à la main représentant des oeuvres d’art influentes

Des compositions sublimes des espaces creux dans les broderies séduisantes de Diana Yevtukh