in

Des milliers de « poissons pénis » se sont échoués sur une plage californienne, et les gens ont kiffé

Partager la publication
Kate Montana/iNaturalist ( CC BY-NC 4.0 )

Des milliers de désormais célèbres « poissons pénis » se sont échoués sur les rives de Drakes Beach, en Californie. Et même si c’est triste les gens ont été ravi de faire cette découverte.

Urechis caupo , plus connu sous son nom plus phallique pour des raisons assez évidentes, est une espèce de vers marin qui passe la majeure partie de sa vie enfouie dans les sédiments mous du fond marin. Aussi connus sous le nom de « gros ver aubergiste », ces vers peuvent vivre sous le sable jusqu’à 25 ans, s’occupant de leurs propres affaires et se nourrissant de plancton, de bactéries et d’autres petites particules qui tombent dans leur pièges à mucus.

Annonce

Cependant, ces 15 cm (ils peuvent même atteindre environ 30 centimètres de long) semblent avoir été dérangés, retirés de leur vie tranquille et éparpillés sur une plage à perte de vue (et ne jamais oublier, merci à cette horrible photographie prise par le résident local David Ford).

« Je n’avais aucune idée de ce qu’ils pouvaient être « , a déclaré Ford à Vice . Et juste pour me faire sentir un peu plus malade : « J’ai marché encore une demi-heure et ils étaient éparpillés partout. Il y avait des mouettes alignées sur la plage tout le long après avoir tellement mangé qu’elles pouvaient à peine se tenir debout. » 

Annonce

Ford a contacté Bay Nature, qui gère « /baynature.org « , et le biologiste Ivan Parr.

Urechis a quatre espèces de poissons pénis. U. caupo est la seule espèce que l’on trouve en Amérique du Nord; les trois autres se trouvent en Asie, où elles sont consommées comme mets délicat.

poisson pénis 

Les vers créent des terriers en forme de U dans le sable ou la boue, puis sécrètent un filet muqueux visqueux qui s’étend de l’entrée à sa bouche pour aspirer la nourriture. 

« En utilisant des contractions (péristaltisme) pour pomper de l’eau à travers son terrier, le ver aspire du plancton, des bactéries et d’autres éléments dans son filet », a expliqué Parr . « Lorsque, comme tout aspirateur, le filet se bouche, le ver ramène tout dans sa bouche, absorbant les particules qu’il veut manger et rejetant le reste dans le tunnel. »

Annonce

Les animaux reçoivent le nom de « ver d’aubergiste » parce que d’autres créatures s’installent souvent dans les tunnels qu’ils ont créés avec amour. Ils reçoivent le nom de « poisson pénis » parce qu’ils ressemblent vraiment, vraiment à un zboub.

Alors, comment ont-ils fini par s’échouer sur cette plage ? 

« Nous voyons le risque de construire votre maison avec du sable », a déclaré Parr. « De fortes tempêtes – en particulier pendant les années El Niño – sont parfaitement capables d’assiéger la zone intertidale, de briser les sédiments et de laisser leur contenu échoué sur le rivage. »

Annonce

Comme on pouvait s’y attendre, les gens sont de grands fans des poissons-pénis maintenant que la triste scène sur la plage des poissons-pénis leur a fait prendre conscience de ses créatures.

Il ne s’agit en réalité que de mignons vers qui s’occupent de leurs propres affaires, qui ont été chassés de chez eux par une tempête. 

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Des étudiants ukrainiens prennent des photos poignantes de fin de diplôme dans les décombres créés par la guerre

Des explorateurs viennent de trouver l’épave la plus profonde du monde