Ce gorille des plaines de l’Ouest fait une rencontre amusante dans la forêt

Ce gorille des plaines de l’Ouest fait une rencontre amusante dans la forêt

L’association sans but lucratif « Ape Action Africa » créée en 1996 se consacre à la protection de plusieurs sortes de singes en voie de disparition. Malgré qu’elle fut fondée il y a des années, ses animaux trouvent toujours une nouvelle façon d’étonner les soigneurs professionnels. Il y a peu, Bobo, un gorille de 24 ans recueilli par l’organisme durant l’année de sa création a fait une nouvelle rencontre. Leur relation est bien plus insolite que vous ne le pensez.

« Un matin, alors qu’elle faisait ses vérifications habituelles, une des soignantes a vu Bobo porter un petit galago dans ses bras, il était même en train de le bercer. », a dit Elissa O’Sullivan, représentante de l’association. « Le jeune galago ne semblait pas craindre Bobo, il se déplaçait autour de son corps, sautait de temps à autre dans un petit coin d’herbe… Mais finissait toujours par revenir vers le gorille. Habituellement, ce genre d’animal vit la nuit et il est rare d’en voir un alors que le soleil brille encore. C’était la première fois que nous voyions un animal sauvage s’amuser avec l’un des nôtres. »

D’autres singes semblaient intéressés par le galago. « Les amis de Bobo voulaient jouer avec l’animal, mais le gorille voulait le garder pour lui tout seul. »

C’est deux heures après leur rencontre que Bobo a laissé le petit animal dans un arbre situé dans son enclos.

Voilà Bobo, 24 ans, sauvé par Ape Action Africa en 1996.

 

 

Il y a peu, l’animal s’est fait un nouveau copain. Leur relation peu habituelle a étonné pas mal de monde.

 

 

« Un matin, alors qu’elle faisait ses vérifications habituelles, une des soignantes a vu Bobo porter un petit galago dans ses bras, il était même en train de le bercer. »

 

« Le jeune galago ne semblait pas craindre Bobo, il se déplaçait autour de son corps, sautait de temps à autre dans un petit coin d’herbe… Mais finissait toujours par revenir vers le gorille. »

 

« Les amis de Bobo voulaient jouer avec l’animal, mais le gorille voulait le garder pour lui tout seul. »

Ils sont restés plus de deux heures tous les deux. Puis Bobo l’a laissé dans un arbre de son enclos.

 

Regardez ces vidéos pour en voir plus sur les deux amis.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *