in ,

La Chine veut construire une ligne de train sous-marine de 1300 km vers les États-Unis

Partager la publication
Image crédit / Shutterstock

La Chine possède actuellement l’un des réseaux ferroviaires à grande vitesse les plus grands et les plus impressionnants de la planète, et ils ne montrent aucun signe de ralentissement. Alors que leur réseau atteint les coins les plus reculés de leur pays, Pékin pourrait se tourner vers quelque chose qui va bien au-delà de ses frontières.  

Selon des rapports, la Chine souhaite construire un train à grande vitesse sur 13 000 kilomètres qui voyagerait de la Chine continentale, à travers la Sibérie dans l’est de la Russie, sous la mer à travers le détroit de Béring jusqu’en Alaska, à travers les pics rocheux de Au Canada, au Yukon et en Colombie-Britannique, et aux États-Unis. Une fois construits, ils pourraient étendre davantage leur train à grande vitesse international dans tous les coins des États-Unis. 

Annonce

Le prix d’une proposition aussi farfelue ? Un joli 200 milliards de dollars. Un prix si élevé que même Jeff Bezos ne pourrait probablement pas se le payer. 

Les plans ont émergé en 2014, lorsque plusieurs organes de presse ont couvert un rapport du Beijing Times décrivant les plans de la Chine pour construire le super train de 13 000 km. Elle s’appellerait la ligne «Chine-Russie-Canada-Amérique» et s’étendrait sur les quatre nations, les reliant entre elles pour un boom commercial, touristique et économique. S’étendant à travers le détroit de Béring, elle nécessiterait un tunnel sous-marin quatre fois plus grand que le tunnel sous la Manche, et beaucoup plus high-tech.  

Pixabay

À l’époque, des ingénieurs chinois affirmaient être déjà en pourparlers avec la Russie au sujet du lancement de la ligne, ce dont ils étaient convaincus que c’était possible avec la technologie actuelle. 

Et malgré à quel point la proposition semble farfelue, cela pourrait être parfaitement réalisable. 

En 2018, la Chine a approuvé  le premier train à grande vitesse sous-marin au monde, qui s’étendrait à l’échelle nationale de Ningbo, une ville portuaire près de Shanghai, à Zhoushan, un archipel d’îles au large de la côte est. Couvrant un tronçon de 77 kilomètres de chemin de fer presque entièrement nouvellement construit, le nouveau tracé comprendra une section sous-marine de 16,2 kilomètres. Il s’agira d’un train Maglev, en lévitation au-dessus d’une voie magnétique quand il sera propulsé à grande vitesse, et la construction est bien avancée pour ce projet ambitieux. 

Annonce

Bien que ce tunnel soit nettement plus petit que le tunnel sous la Manche, l’ajout d’un train à grande vitesse qui le traverse apporte de nouveaux défis à la construction. Bien que l’on sache peu de choses sur les progrès de la ligne Chine-Russie-Canada-Amérique, certains ont émis l’hypothèse que la ligne Ningbo-Zhoushan pourrait être une sorte de test pour un projet beaucoup plus vaste. 

Quant aux États-Unis ? Ils sont peut-être un peu plus en retrait. En 2020, le gouvernement américain a approuvé  une énorme ligne de chemin de fer de 2 570 kilomètres qui relie les États-Unis et le Canada, de l’Alaska à l’Alberta. D’un coût de 22 milliards de dollars, la ligne a représenté un grand bond en avant pour le réseau ferroviaire américain, qui était jusqu’à présent à la traîne par rapport aux autres pays. Avec l’expansion rapide du réseau de trains à grande vitesse de la Chine, le célèbre réseau japonais et d’autres nations qui vont de l’avant, les États-Unis sont désormais en retrait en matière d’innovation ferroviaire.  

Malheureusement, aussi impressionnante que soit la ligne Chine-Russie-Canada-Amérique, elle semble avoir été suspendue pour le moment. Des personnes ont critiqué la proposition comme étant économiquement redondante, affirmant que les vols et les cargos sont une option moins chère pour le commerce et trop complexes. Qu’elles aient raison ou non, les tensions entre les superpuissances mondiales signifient qu’une telle collaboration – qui serait le mégaprojet le plus coûteux de l’histoire du monde – pourrait n’être qu’une chimère. 

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un bébé paresseux qui pleure retrouve sa mère après être tombé de ses bras sur la plage ( Vidéo)

Pourquoi il y a t-il de si nombreuses statues antiques qui sont sans nez ?