in

L’origami grandeur nature devient une déclaration de mode dans des costumes de papier dramatiques portés par des danseuses de ballet

Partager la publication

Les artistes montréalaises  Melika Dez et Pauline Loctin se sont rencontrées en janvier 2018.

Et ont décidé de combiner leur imagination en une collaboration créative. Le résultat,  PLI. Project , fusionne les compétences de Dez en tant que photographe de mouvement et celles de Loctin dans le domaine du papier, et présente des danseurs du monde entier vêtus de costumes en papier pliés à la main. Loctin a spécifiquement réalisé la palette de couleurs et de formes de chaque robe pour la danseuse qui allait la porter. Dez s’est efforcée de situer ses modèles dans des cadres iconiques allant des rues de New York au musée du Louvre à Paris. Les créations de papier de Loctin vont du ballet traditionnel à des formes expérimentales complexes.

Annonce

Dez partage le fait que le projet s’est déroulé en deux phases: d’abord en studio avec des danseurs de ballet professionnels portant les créations de Loctin, et plus tard en tant que projet mondial de photographier des danseurs et des costumes à l’extérieur. «Le papier peut être un matériau fragile, c’est pourquoi nous avons décidé de rendre l’impossible possible. Peu importe l’élément auquel nous serions confrontés, eau (pluie), vent, nous voulions montrer que nous étions sans limites. ”

Les photographies du projet PLI.Ē sont visibles  à Montréal jusqu’au 4 novembre 2018 et le duo espère tourner une deuxième série de l’œuvre et éventuellement publier un livre de photos. Vous pouvez en voir plus sur Loctin sur Instagram et Facebook et sur Dez sur Instagram . 

Toutes les photos © Melika Dez

Annonce

Annonce

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces animaux et statues sont les protagonistes des peintures post-apocalyptiques étonnamment réalistes de Josh Keyes

bodypainting

Une incroyable bodypainting déguise une femme en tortue de mer nageuse