in ,

Des objets du quotidien immergés dans la mer Morte se transforment en étonnantes sculptures de sel, par Sigalit Landau

Partager la publication

Sigalit Landau est une artiste israélienne née à Jérusalem. Depuis son enfance, elle a eu une relation spéciale avec la Mer Morte. Ce qui a fini par beaucoup influencer le processus de création de nombre de ses œuvres, tant dans l’utilisation du sel comme matière première que mystiquement.

Annonce

Ses œuvres sont à la fois des séries photographiques et des sculptures. Landau submerge des objets du quotidien, tels que des robes, des chaussures, des paniers et même des crânes d’animaux dans les eaux hyper-salées de la mer Morte et revient plusieurs fois pour photographier leur processus de salinisation, suivant la cristallisation progressive du sel dans leurs structures et tisse. 

Le résultat donne de superbes sculptures recouvertes du sel le plus pur et étincelant et de nombreuses séries de photographies. L’ensemble du processus peut prendre jusqu’à deux ans.

Ces objets quittent « le jeu » d’être des « choses » utiles et entrent dans un nouveau domaine – l’espace ouvert de la représentation. Ils perdent leurs traits et leurs dimensions anciennes et respirent une certaine pureté d’esprit, traité par le climat et sublimé par l’émotion.

Sigalit Landau

Plus d’infos : Site Web ,  Facebook , Instagram 

Annonce
Annonce

Annonce

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préservation : une série de photos conceptuelles de corps humains totalement recouverts de miel par Blake Little

Des photos aériennes de Bernhard Lang dévoilent le plus grand cimetière d’avions au monde