in

Pourquoi un portrait d’une noble allemande du XVe siècle la représente avec une mouche sur la tête ?

Partager la publication

Francesca Whitlum-Cooper de la National Gallery de Londres analyse un portrait historique d’une noble allemande du XVe siècle qui a été dessiné avec une mouche sur la tête.

Francesca Whitlum-Cooper, conservatrice associée des peintures Myojin-Nadar 1600–1800, enquête sur l’ajout inhabituel de ce portrait.

Annonce

Whitlum-Cooper note tous les détails étonnants du portrait, l’importance de la fleur de myosotis dans sa main et le symbolisme de classe en ce qui concerne ce que la femme porte. Elle ajoute que l’ajout de la mouche est une blague jouée par l’artiste, un trompe-l’œil très crédible qui trompe à la fois le spectateur et la mouche elle-même.

Pourquoi cet artiste a-t-il inclus une mouche sur la tête de cette belle dame ? 

Je pense que la réponse est que c’est une blague et c’est une blague qui fonctionne à différents niveaux parce que d’une part la mouche a été trompée en pensant que c’est une vraie coiffe, alors la mouche est venue et s’est posée dessus en pensant que c’était réel… mais évidemment, il y a une double blague parce que nous le regardons en pensant ‘oh mon Dieu, il y a une mouche sur ce tableau’…

Whitlum-Cooper pense également que le sujet de la peinture était au courant de la blague, en raison du léger sourire sur son visage.

Annonce

Je pense qu’elle a dû être victime d’une blague parce qu’il n’y a aucun moyen qu’un artiste dessine une mouche sans qu’elle le sache… J’aime ça parce que je la regarde et je regarde ses lèvres légèrement retroussées et je regarde la mouche et je pense qu’elle a dû être dans le coup. … Elle a dû avoir, lorsque ce portrait a été terminé, un sentiment de fierté non seulement avec la façon dont il capturait son apparence, mais aussi du fait qu’il allait tromper les gens. 

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Des compositions sublimes des espaces creux dans les broderies séduisantes de Diana Yevtukh

Un employé de Starbucks reçoit un cadeau qui change la vie d’un client généreux et pleure de joie