in ,

Des tongs abandonnées sur les plages du Kenya sont transformées en superbes sculptures

Partager la publication

Ocean Sole est une organisation qui nettoie les plages et les cours d’eau du Kenya. Les personnes impliquées protègent l’environnement, soutiennent la conservation marine, créent des emplois… et elles font de l’art avec les tongs jetées qu’elles trouvent sur les plages.


L’écologiste marine Julie Church  a fondé Ocean Sole pour faire face au nombre écrasant de tongs jetées qui se retrouvent sur les plages et dans l’océan. Elle a décidé de recycler ces chaussures en sculptures magnifiques et vibrantes.

Church travaillait au Kenya à la fin des années 1990 lorsqu’elle a vu une plage entière couverte de tongs, qui nuisaient aux animaux marins et empêchaient les habitants de pêcher dans les endroits où ils étaient habitués.

Elle a également remarqué que les jeunes enfants prenaient des tongs jetées et en faisaient des jouets, alors elle a encouragé les enfants et leurs mères à ramasser les chaussures, à les laver, à en faire de l’art et à vendre leur travail sur les marchés locaux.

L’idée a été couronnée de succès et Church a fondé Ocean Sole en 1998. Aujourd’hui, l’objectif de l’association à but non lucratif est de collecter 1 million de tongs chaque année et de les transformer en art. L’organisation aide plus de 1 000 personnes qui récupèrent des tongs sur les plages ou en font des sculptures.

De plus, 10 à 15 % des revenus générés vont à des programmes professionnels et éducatifs pour les résidents locaux et à la conservation et au nettoyage des plages locales.

L’art d’Ocean Sole a été présenté dans le monde entier, notamment au zoo de Londres, à la Fashion Week de Rome et au Musée culturel suédois.

Julie Church espère que le concept d’Ocean Sole se répandra dans d’autres pays et régions qui connaissent également des problèmes de pollution et de chômage élevés, et l’organisation encourage les entreprises à utiliser des matériaux plus respectueux de l’environnement pour fabriquer des tongs.

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un expert médico-légal en reconstruction faciale révèle à quoi Jésus aurait vraiment ressemblé

Pourquoi la reine Elizabeth II va-t-elle être enterrée dans un cercueil plombé ?