in

Des bustes sculptés à partir de résine et d’objets réutilisés évoquent des reliques futuristes

Partager la publication

«Hippy Betsoebe», résine, objets recyclés et peinture. Toutes les images © Tomàs Barceló, partagées avec permission

Les sculptures de Tomàs Barceló fusionnent l’antiquité classique et le rétro-futurisme. 

L’artiste Tomàs Barceló de Cala Millor, basé à Majorque, crée des personnages de style steampunk à partir de résine et d’objets recyclés qui ressemblent à de l’art ancien tout en évoquant des reliques d’un autre monde d’une autre réalité.

Barceló sculpte les œuvres polychromes avec un récit et une identité à l’esprit, en considérant la façon dont chacun interagira avec les autres. Il développe l’idée dans une récente interview :

Annonce

Je crois que la sculpture est l’art de la présence… La sculpture partage l’espace et le temps avec le spectateur, et c’est ce qui la rend si puissante. C’est pourquoi je n’essaye pas tant de raconter des histoires que de créer des présences puissantes, chacune à sa manière. Le fait qu’une petite fille robot vous regarde intensément est fascinant pour moi.

Bien qu’il ait créé des sculptures d’argile, de LEGO et de carton depuis son enfance, Barceló s’est complètement immergé dans le monde de l’art en 2014 après avoir travaillé pendant des années en tant que professeur au lycée. 

Au cours des 20 années qui ont précédé sa pratique actuelle, Barceló a réalisé le potentiel de juxtaposer des éléments traditionnels et fantastiques. «Pendant trop longtemps, je me suis concentré uniquement sur le langage de la sculpture et j’en ai oublié le contenu», dit-il. «Comme si, pour faire une sculpture classique, je ne pouvais faire que des figures nues; ou si je voulais faire quelque chose de style égyptien, je devais faire des écrits, et ainsi de suite.

Annonce

Barceló répertorie les pièces disponibles sur Etsy , et vous pouvez trouver plus de ses sculptures figuratives sur Instagram .

«Happy KAL-IX», sculpté dans l’argile et le plâtre, coulé dans de la résine et des détails ajoutés avec de l’époxy et des objets recyclés, peint avec de la gomme laque, de l’acrylique et de la peinture métallique

«Happy KAL-IX», sculpté dans l’argile et le plâtre, coulé dans de la résine et des détails ajoutés avec de l’époxy et des objets recyclés, peint avec de la gomme laque, de l’acrylique et de la peinture métallique

Annonce
bustes sculptés

«WINNA-T», résine

«WINNA-T», résine

bustes sculptés

«Hippy Betsoebe», résine, objets recyclés et peinture

Annonce
bustes sculptés

«Kek Betsoebe», sculpture murale en résine, peinte avec de la gomme laque, de l’acrylique et de la peinture métallique

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

crochet pour leurs chats

Les gens font de minuscules canapés au crochet pour leurs chats préférés

peuples autochtones de Sibérie

Un photographe passe 6 mois à voyager seul pour photographier les peuples autochtones de Sibérie