in

Un artiste argentin, Gerardo Feldstein a une vision humoristique du monde

Partager la publication
La pared Art Paris . Grand Palais. 2019 

Gerardo Feldstein est né à Buenos Aires, la capitale de l’Argentine en 1958. Il a étudié la peinture avec Eduardo Medici, et a également étudié le théâtre avec Carlos Gandolfo à l’école d’art. Après 1992, il enseigne à l’école ; parallèlement, ses œuvres commencent à s’imposer dans de grandes expositions et sont exposées en France, à Taïwan et aux États-Unis.

Annonce

Comment s’est-il lancé dans l’art ? « Pour gagner ma vie, j’ai étudié l’électrotechnique, mais je n’étais pas très heureux, alors j’ai arrêté d’étudier. »

Ensuite, il a tâtonné pendant plusieurs années. Puis un jour, en passant devant le centre culturel près de l’école, il a semblé être connecté à quelque chose. 

Annonce

« J’ai vécu des expériences magiques : mon âme est revenue dans mon corps. Je me suis assis, j’ai commencé à peindre et c’était super.

Il a d’abord créé avec des fils de couleur, associés à la peinture. Plus tard, il l’exprime dans la sculpture car il a rencontré sa compagne Roxana.

Il a commencé à apprendre à créer des sculptures avec des moules, et remplit les moules avec des fils, rendant les œuvres plus détaillées et évoluant vers le réalisme.

Annonce

Dans la célèbre série, l’extension infinie de la main est impressionnante, comme si elle déclarait au monde avec un petit moi.

Annonce

« Je recherche des formes humaines dans les objets. Certains critiques m’ont dit qu’il est difficile de déformer ou d’anthropomorphiser les gens, mais j’aime intégrer ces deux choses. »

Ses œuvres sont pleines d’humour, les proportions merveilleuses sont surprenantes et, plus important encore, elles soulignent l’indicible fantasme ou confrontation dans le cœur des gens modernes. Si l’art est la résistance la plus puissante au monde, les œuvres de Gerardo Feldstein en sont sans doute la meilleure preuve.

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Je rêve d’une queue de sirène, et tu rêves de jambes »: l’artiste a peint une touchante histoire d’amitié entre une fille et une sirène

Miss Ukraine dévoile un incroyable costume de « guerrière de lumière » pour Miss Univers