Un aperçu incroyable de la vie du peuple Dinka au Soudan

Image crédit : Carol Beckwith  et  Angela Fisher

Un aperçu incroyable de la vie du peuple Dinka au Soudan

Cette série impressionnante d’images de  Carol Beckwith  et  Angela Fisher  dépeint la vie du peuple Dinka, qui garde les troupeaux au Sud Soudan.

Le peuple dinka varie son mode de vie selon la saison: pendant la saison des pluies, il vit dans des savanes permanentes et cultive des céréales comme le millet, tandis qu’en saison sèche il élève le bétail le long des rivières de sa région. Leurs vies sont très étroitement liées à celles de leur bétail – lors de leur cérémonie de passage à l’âge adulte, les jeunes hommes Dinka reçoivent un bœuf, et ce nom de bœuf devient une partie de leur propre nom. En grandissant, ils façonnent aussi les longues cornes de leurs bœufs sous différentes formes.

Certains Dinka sont nus, bien que les peaux de chèvre ou les corsets perlés et les décorations soient aussi communs. L’utilisation courante de cendres n’est pas seulement pour ses propriétés décoratives – elle aide également à repousser les moustiques.

Beckwith et Fisher sont motivés par le désir de préserver «les cérémonies tribales sacrées et les traditions culturelles africaines trop vulnérables aux tendances de la modernité». Selon leur biographie commune, ils sont «conscients que les cultures traditionnelles disparaissent rapidement».

Un aperçu incroyable de la vie du peuple Dinka au Soudan : 

La parade commence pour les hommes dinkas à 20 ans, et pour les filles à 17 ans. Cependant, un homme ne peut pas se marier jusqu’à l’âge de 30 ans, car il doit élever le nombre suffisant de bétail pour payer le prix de la fiancée.

Notez cet article

3 Replies to “Un aperçu incroyable de la vie du peuple Dinka au Soudan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *