L’incroyable histoire d’Irena Sendler

L’incroyable histoire d’Irena Sendler

Voici Irena Sendler.

Elle est décédée le 12 mai 2008, à l’âge de 98 ans à Varsovie, en Pologne.

Au début de la Seconde Guerre Mondiale, Irena a obtenu la permission de travailler dans le ghetto de Varsovie en tant qu’assistante sociale auprès des enfants.

Mais elle avait une tout autre motivation.

 

`

Elle faisait tout son possible pour sortir les enfants Juifs du ghetto dont elle s’occupait et inventait de nombreux stratagèmes pour les sauver.

Soutenue par l’organisation secrète Zegot, elle préparait des évasions à bord des camions de pompiers, sous des tas d’ordures, dans des valises, et même dans des cercueils.

Irena avait un chien qu’elle avait entraîné à aboyer quand les soldats nazis la laissaient entrer et sortir du ghetto.

Les aboiements du chien permettaient de couvrir les bruits des enfants.

Au final, Irna Sendler a réussi à sauver 2500 enfants d’une mort certaine.

Elle finit tout de même par se faire arrêter par la Gestapo, qui lui brisa sévèrement les bras et les jambes, mais elle garda toujours le silence.

Irena a pris soin de noter le nom de tous les enfants sur un bout de papier qu’elle conservait dans une jarre en verre sous un arbre dans son jardin.

Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui auraient pu survivre et essaya de réunir les familles.

La plupart des personnes avaient été gazées.

Les enfants ont été placés dans des familles d’accueil ou adoptés.

En 1965, Irena Sendler fut reconnue Juste parmi les nations, une distinction accordée à celles et ceux qui ont risqué leur vie pour sauver celle des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 2007, elle se présenta au Prix Nobel de la Paix, mais elle ne fut pas sélectionnée.

Irena Sendler merci d’avoir donné autant et d’avoir sauvé autant de vies..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 + 11 =