in

Une superbe série de photos met en lumière les mouvements gracieux des danseurs

Partager la publication
Image d’illustration / Pixabay

Une série de photos élégantes du mouvement, le NYC Dance Project  présente la beauté et la grâce de la danse.

Cette superbe série a commencé en 2014, lorsque Ken Browar, un photographe de mode renommé, et Deborah Ory, une danseuse de longue date avec une formation en photographie éditoriale, ont commencé à photographier des danseurs contemporains pour un projet personnel. Grâce au bouche à oreille dans la communauté de la danse et au succès inspirant sur les réseaux sociaux, leur photographie s’est rapidement avérée populaire et le NYC Dance Project est né.

Annonce

Les objectifs à long terme qu’ils espéraient atteindre grâce à leur projet, faire un livre. Aujourd’hui, un peu plus d’un an plus tard, ce rêve est devenu une réalité The Art of Movement.

Avec plus de 300 pages de contenu, le livre cartonné sur papier glacé présente des photographies glamour et des interviews intrigantes de plus de 70 danseurs éblouissants du monde entier – l’American Ballet Theatre, le New York City Ballet, la Martha Graham Dance Company, Alvin Ailey, le Royal Danish Ballet et le Royal Ballet ne sont que quelques-unes des prestigieuses compagnies représentées. Réalisé à la fois dans des couleurs éclatantes et en noir et blanc brillant, la série met en lumière la nature intrinsèquement artistique de la danse.

Image crédit ci-dessus: Charlotte Landreau, soliste, Martha Graham Dance Company

Image d’illustration / Pixabay
Annonce

Tiler Peck,  directeur, New York City Ballet

Image d’illustration / Pixabay
Annonce
Image d’illustration / Pixabay

NYC Dance Project:  Site Web | Facebook  | Instagram  | Tumblr  | Blog

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lion-geant-sculpte

Un lion géant sculpté dans un seul tronc d’arbre a nécessité 3 ans de travail et 20 personnes

dessins d'enfants

Un papa récrée les dessins d’enfants comme s’ils étaient réels, c’est génial