La « Vierge voilée » de 170 ans fascine toujours autant

Annonce

C’est incroyable de voir à quel point cette sculpture qui date 170 ans arrive encore maintenant à fasciner et à interroger par sa conception absolument extraordinaire.

Giovanni Strazza a réalisé un voile si fin qu’il laisse apparaître le visage de la Vierge. 170 ans après, cette œuvre du XIXe siècle fascine toujours autant.

L’artiste a sculpté la transparence, la délicatesse et la légèreté dans l’une des matières les plus durs et froids qui soient : le marbre.

On sait peu de choses sur la création de La Vierge voilée . Les historiens pensent que Strazza, originaire de Milan, a fabriqué la pièce tout en travaillant à Rome dans les années 1850.

Annonce

Et 170 ans après avoir été réalisée, sa Vierge voilée n’en finit plus de fasciner le mode entier…

Sculpteur italien du XIXè siècle, Giovanni Strazza (1818-1875) est arrivé à donner au marbre l’aspect d’un voile aussi léger et translucide que l’air.

Source : Par Shhewitt — CC BY-SA 4.0

Sa Vierge voilée (dont on ne sait pas avec certitude si elle représente vraiment la Vierge Marie) a les yeux fermés et la tête inclinée vers le bas, la figure semble soit prier pacifiquement, soit exprimer du chagrin, deux caractéristiques historiques des représentations de la Vierge Marie.

Et s’il n’est pas le premier à avoir donné l’illusion de la légèreté et de la transparence, sa sculpture est sûrement l’une des plus abouties dans le style.

Annonce

Source : megapixx

La Vierge voilée est faite de marbre de Carrare , un matériau provenant de la Toscane et historiquement utilisé par les anciens constructeurs romains et les artistes de la Renaissance italienne. Ce marbre de haute qualité offre le matériel parfait pour sculpter les voiles.

Aujourd’hui, elle est conservée à la basilique St John’s, au Canada.

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *