in

Cette caravane 1985 peut sembler étrange au début, mais l’intérieur vous surprendra vraiment !

Partager la publication

Si vous pensez avoir tout vu en ce qui concerne les caravanes et les camping-cars, vous vous trompez. Ce que nous sommes sur le point de vous montrer dans cet article est la caravane la plus cool de tous les temps, réalisée par  Eduard Bohtlingk  en 1985 !

Annonce
Edouard Bohtlingk

Ce projet a été achevé en 1985 par le designer hollandais Eduard Bohtlingk ; ce n’est pas une simple caravane mais ce serait plutôt un « mobil home ». Equipé de deux murs qui s’ouvrent en accordéon afin de maximiser l’espace de vie, à la manière d’un petit appartement. En revanche, fermée, elle a les dimensions d’une caravane ordinaire.

Edouard Bohtlingk


Si vous aimez la vie de camping, cette caravane est votre rêve devenu réalité !

Annonce

Comme vous pouvez le voir, les murs sont complètement mobiles ! Ils peuvent s’ouvrir et se replier, afin de profiter pleinement de l’espace.

Edouard Bohtlingk

Les murs ouvrants abritent un salon et un coin nuit.

Edouard Bohtlingk

Dans l’espace nuit il y a deux chambres, grâce à la cloison amovible et au tissu opaque, chacun profite de son intimité.

Edouard Bohtlingk
Edouard Bohtlingk

Tout à l’intérieur a été conçu pour maximiser la fonctionnalité et minimiser l’encombrement. Ça a l’air vraiment bien ! 

Annonce
Edouard Bohtlingk
Edouard Bohtlingk
Edouard Bohtlingk

Le nom du mobil home est « De Markies », et en 1996, il a remporté le prestigieux Rotterdam Design Prize, qui célèbre chaque année la meilleure construction de design contemporain.

Le problème pour tous les campeurs est le besoin d’espace, mais cette caravane en offre vraiment assez !

Que pensez-vous de l’intérieur? 

Annonce

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Art accidentel : la photo d’un chien derrière une fenêtre ressemble à une vieille peinture à l’huile

La nouvelle série d’animaux réalistes peints sur des pierres d’Akie Nakata