in

Des photos prises il y a 100 ans nous offrent un regard rare sur Paris en couleurs

Partager la publication
Paris en couleurs

Il y a plus de 100 ans, un banquier français du nom d’ Albert Kahn a entrepris un vaste projet de photographie qui est devenu connu sous le nom d’ Archives de la planète . 

Envoyant des photographes sur tous les continents, Kahn visait à collecter des instantanés en couleur de tous les coins de la Terre à l’aide d’une toute nouvelle technologie connue sous le nom d’ Autochrome Lumière . Plus de 72 000 images en couleur ont été prises au cours du projet, mais la série suivante se concentre sur la vie quotidienne vibrante et emblématique de Paris, il y a près d’un siècle.

Annonce

Kahn avait chargé quatre photographes de collecter des images se déroulant spécifiquement dans le Paris : Léon Gimpel, Stéphane Passet, Georges Chevalier et Auguste Léon. Ils ont utilisé une technologie pionnière utilisant des filtres colorés fabriqués à partir de grains microscopiques d’amidon de pomme de terre teint. 

Les artistes ont commencé à documenter la ville en 1914, quelques jours seulement avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Les images recueillies dépeignent la lutte quotidienne de la vie réelle, juxtaposée à une douceur de vivre caractéristique des Parisiens, dans une ville au bord de la dévastation provoquée par une guerre qui changerait le monde.

Cette collection présente une période étonnante et colorée, avec des scènes historiques aussi familières qu’étrangères, sans parler d’une représentation nostalgique de l’humanité.

Paris en couleurs
Annonce
Paris en couleurs
Annonce
Paris en couleurs
Paris en couleurs
Paris en couleurs
Annonce
Paris en couleurs
Annonce

Publié par Laurent tourelle

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. un réel plaisir à regarder ces photos qui paraissent tellement loin de la vie d’aujourd’hui les gens ont l’air tout de même plus heureux et calmes qu’aujourd’hui Merci pour ce voyage dans le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il recrée l’affiche emblématique du film « Les Dents de la mer » avec un vrai grand requin blanc

Anastasia Trusova

Anastasia Trusova : les grosses touches de peinture donnent des paysages de rêve avec de riches couches de couleurs