in

Une photographe passe des heures sur les ponts pour capturer des portraits colorés de vendeurs de rue

Partager la publication
vendeurs de rue
Photo d’illustration : Pixabay

Les photographes passionnés ont la capacité d’élever l’ordinaire en une imagerie époustouflante et c’est exactement ce qu’a fait la photographe Loes Heerink avec sa série sur les vendeurs de rue de Hanoi. 

Se réveillant à 4 heures du matin, les vendeurs – souvent des travailleuses migrantes – remplissent leurs vélos à ras bord avec des fleurs et des fruits frais, parcourant des kilomètres tout au long de la journée pour transporter leurs marchandises. 

Annonce

Heerink a vécu au Vietnam pendant de nombreuses années et est devenue fascinée par ces vendeurs de rue, à tel point qu’elle a cherché à capturer leur beauté d’une manière unique.

Se positionnant sur différents ponts autour de Hanoi, Heerink a patiemment attendu le passage des vendeurs, capturant ces photographies aux symétries colorées. Le travail demande de la patience. «Une fois, j’ai passé cinq heures dans un endroit sans faire une seule photo», explique Heerink à propos de sa nouvelle campagne Kickstarter . «Ce projet a commencé avec ma fascination pour les femmes transportant leurs marchandises. Ces cyclistes n’ont aucune idée de la beauté de leurs vélos, aucune idée qu’ils créent de petites œuvres d’art tous les jours.

Son site : Loes Heerink 

vendeurs de rue
Photo d’illustration : Pixabay

Le rêve de Heerink est d’étendre le projet à 100 images et de publier un livre pour célébrer la beauté de ces vendeurs de rue. Grâce à Kickstarter, Heerink espère collecter des fonds pour un voyage de retour au Vietnam, où elle interviewera des travailleurs et finira de prendre les images nécessaires pour terminer ensuite son livre. 

Heerink ne vise pas à gagner de l’argent grâce au projet, mais simplement à publier la série afin de réaliser un rêve et de répandre la beauté que ces vendeurs incarnent sans le savoir.

Annonce

Loes Heerink: Site Web  | Kickstarter

Publié par Laurent tourelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Elégant et grandiose, les portraits puissants de Kajahl réécrivent les récits historiques

Rosa Andreeva

Des jardins poussent dans des tasses à thé en soie et des patchs de mousses dans les broderies de Rosa Andreeva